Rat de bibliothèque

PAL#2 : mois de juin 2016

Mois de juin un peu particulier car je me suis lancée le défi de faire un mois zéro achat! Donc pas de nouveaux vêtements, de nouvelles chaussures, de nouveaux produits de maquillage et pas non plus …. de nouveaux livres (car cela représente quand même une partie importante de mon budget) !

Je vais donc profiter de ce mois sans nouveaux achats pour réduire un peu ma PAL virtuelle sur laquelle il me reste beaucoup (trop) d’ouvrages.

Classique: Jules Verne

13118107_1778790892352922_210949740_n

Vingt mille lieues sous les mers

Un monstre marin,  » une chose énorme « , ayant été signalé par plusieurs navires à travers le monde, une expédition est organisée sur l’Abraham Lincoln, frégate américaine, pour purger les mers de ce monstre inquiétant. A bord se trouvent le Français Pierre Aronnax, professeur au Muséum de Paris, et Conseil, son fidèle domestique.Une fois parvenus en vue du monstre, deux immenses trombes d’eau s’abattent sur le pont de la frégate, précipitant Aronnax, Conseil et le harponneur canadien Ned Land sur le dos du monstre… qui s’avère être un fabuleux sous-marin, le Nautilus, conçu et commandé par un étrange personnage, le capitaine Nemo, qui paraît farouchement hostile à toute l’humanité !Condamnés à ne plus jamais revoir leur patrie, leurs parents, leurs amis, la plus extraordinaire aventure commence pourtant pour les trois hommes..

L’île mystérieuse

Au cours de la guerre de Sécession, cinq Nordistes : l’ingénieur Cyrus Smith et son chien Top, le reporter Gédéon Spilett, le Noir Nab, le marin Pencroff et le jeune Harbert, prisonniers des troupes séparatistes, se sont enfuis en balIon. Pris dans la tempête, ils échouent sur une île déserte, en plein océan Pacifique.
Ingénieux, persévérants, les cinq compagnons, pourtant privés de tout, ne tardent pas à s’organiser, à vivre presque normalement. D’ailleurs, l’île, qu’ils baptisent du nom de Lincoln, offre des ressources admirables et tout à fait inattendues. Mais une série de faits inexplicables, des coïncidences troublantes les obligent à croire à la présence d’une puissance mystérieuse qui les épie sans cesse et conduit leur destinée, leur imposant sa volonté par des voies détournées, intervenant pour les sauver aux moments critiques…

Le  Château des Carpathes

61Zi9PZ4PyL._SX304_BO1,204,203,200_

Près du village de Werst, en Transylvanie, se dresse le château des Carpathes qui, depuis le départ du denrier représentant de ses seigneurs, Rodolphe de Gortz, est complètement abandonné et fui par tous tant les rumeurs alarmantes et de folles légendes circulent à son sujet. Un jour, une fumée est aperçue au faîte du donjon. Malgré leur peur, le jeune forestier Nic Deck et le docteur Patak partent en reconnaissance et sont victimes de phénomènes surprenants. Peu après ces évènements, le comte FRanz de Telek qui voyage pour oublier la mort de sa fiancée, la cantatrice Stilla, arrive à Werst. Apprenant que le château des Carpathes appartenait à celui qui l’avait maudit au moment du décès de la Stilla, il décide de s’y rendre…

Deux romans très connus de Jules Verne mais bien que je connaisse déjà l’histoire je ne les ai encore jamais lu. Pour Le Château des Carpathes c’est surtout le titre qui m’a fait de l’œil car il ne manque pas de rappeler le roman de Dracula.

Thriller: Le pendule de Foucault d’Umberto Eco

518TR43RbYL._SX307_BO1,204,203,200_

A Milan, trois amis passionés d’ésotérisme et d’occultisme- Casaubon, Belbo et Diotallevi- travaillent pour la maison d’édition Garamond. Ils ont imaginé par jeu un gigantesque complot, ourdi au cours des siècles, pour la domination mondiale. Et voici qu’apparaissent en chair et en os les chevaliers de la vengeance…

Je n’ai encore jamais lu de romans écrits par Eco. J’aime tellement le film Le Nom de la rose que je n’ai jamais osé lire le roman dont il est tiré de peur d’être déçue. J’ai rarement vu des adaptations cinématographiques que j’ai trouvé fidèles au roman.

SF/ Fantastique: Dead Zone de Stephen King

513KdTog-XL._SX310_BO1,204,203,200_

Greg Stillson, candidat à la Maison-Blanche, est un fou criminel, grand admirateur d’Hitler et d’autres maniaques de l’extermination. Quand il sera élu, ce sera l’Apocalypse. Un seul homme le sait : John Smith, car il est doué d’un étrange pouvoir qui lui attire pas mal d’ennuis, il devine l’avenir. Il n’y a rien de réjouissant à cela. Il peut prévoir les accidents, les catastrophes, les hécatombes. On ne le croit pas, ou alors on le croit trop. John Smith n’a encore rien dit de ses prémonitions. Pourtant, le candidat à la présidence des Etats-Unis est un dément. Que fera John Smith pour son pays ?

J’aime beaucoup Stephen King mais j’ai parfois du mal à rester captivé quand ses romans donnent trop dans le côté science-fiction. J’avais eu beaucoup de mal avec son roman Dreamcatcher que je ne crois pas avoir terminé. Les critiques que j’ai pu lire sur cet ouvrage sont dans l’ensemble très bonne, j’espère être surprise…

Un mois encore chargé en lecture!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s