Rat de bibliothèque

Bilan lecture : mars 2017

Un nouveau mois qui se termine c’est donc l’occasion d’un bilan des lectures de ces 31 derniers jours qui fut assez prolifique!

En général j’essaye de faire un article pour chaque lecture mais j’aime l’idée de faire un bilan mois par mois. Dans cet article je ne reviendrais pas en détail sur chaque ouvrage mais j’ai inséré les liens qui renvoient à des articles plus approfondis.

Donc pour le mois de mars, consacré aux polars et thrillers, j’ai 9 livres:

  • Le Premier sang de Sire Cédric (633 pages)
  • Carnaval de Ray Célestin (523 pages)
  • Relic de Preston and Child (543 pages)
  • Le Grenier des enfers de Preston and Child (535 pages)
  • Le Premier Miracle de Gilles Legardinier (506 pages)
  • Autopsie de Kerri Maniscalco (350 pages)
  • Le Temple Noir de Giacometti Ravenne (636 pages)
  • Prières de sang d’Olivier Casaliva (230 pages)
  • Après moi le déluge de Mathieu Biasotto (394 pages)

Soit un total de 4350 pages!

20170305_172624.jpg

Sur ces 9 livres, on trouve 1 coup de cœur:

La vraie bonne surprise de ce mois de mars c’est la découverte d’un nouvel auteur: Sire Cédric! Son roman Le Premier sang m’a tenu en haleine tout au long de ma lecture. Une fois accepté le côté fantastique assez présent, ce qui peut être déstabilisant dans un thriller, l’intrigue est terriblement addictive. Les actions s’enchainent à un rythme effréné et le lecteur ne s’ennuie absolument pas.

5 bonnes lectures:

Après la découverte de Preston and Child et de leur personnage principal, l’inspecteur Pendergast, avec la lecture de Danse de mort, j’ai voulu reprendre la série au début avec les 2 premiers tomes Relic et Le Grenier des enfers . On découvre les débuts de la relation entre les 2 personnages principaux, Pendergast et D’Agosta. Les deux intrigues se suivent. Relic plonge le lecteur dans le Muséum d’Histoire Naturelle de New-York où sévit un monstre mystérieux rapporté d’une ancienne expédition. Dans le 2ème roman, Le Grenier des enfers, les personnages plongent dans le monde souterrain de New-York afin de découvrir l’auteur des meurtres barbares de plusieurs marginaux. De quoi me conforter dans mon envie de continuer cette série!

Un roman jeunesse avec “Autopsie Whitechapel” de Kerri Maniscalco qui revisite l’enquête autour de Jack l’Éventreur. Le personnage principal est une jeune fille, Audrey-Rose, ancrée dans son siècle mais qui tente de s’affranchir de cette vision d’une jeune fille de bonne famille propre sur elle et obéissante. Elle est curieuse, ambitieuse et brave certains interdits comme le fait de suivre des cours en se travestissant en homme. La romance avec Thomas rajoute un petit côté intéressant au roman!

Deux romans tournant un peu autour du même thème, mêlant thriller et référence historique: “Le Premier Miracle” de Gilles Legardinier et “Le Temple Noir” de Giacometti Ravenne. Le premier est un polar plein de l’humour caractéristique de l’auteur. On voyage spatialement du Japon aux tombeaux des rois égyptiens et chronologiquement de la période babylonienne au 3ème Reich. Le second nous emmène dans l’univers franc-maçonnique au cœur de la capitale anglaise. Dans les 2 cas, l’intrigue tourne autour d’un mystérieux pouvoir que les héros devront récupérer avant leurs adversaires.

Une lecture mitigée:

C’est le roman de Ray Célestin Carnaval qui m’a laissé ce ressenti mitigé. J’ai beaucoup aimé le cadre de l’intrigue: la Louisiane dans les années 1920. Le gros point fort du roman est vraiment l’ambiance de la ville d’un côté et du bayou plein de mystère de l’autre. Le point négatif pour moi est le fait que je n’ai pas réussi à vraiment accrocher aux personnages.

Et enfin 2 déceptions:

Deux déceptions qui proviennent de l’auto-édition “Prières de sang” d’Olivier Casaliva et “Après moi le déluge” de Matthieu Biasotto. Une déception plus grande encore pour le premier qui dans la seconde partie est trop rébarbatif pour moi. Les scènes se suivent et se ressemblent: scènes d’orgies, de viols, de violence sans une véritable évolution dans l’intrigue.

Le roman de Biasotto m’a un peu plus plu avec le suivi du parcours de Zeina et sa famille qui fuit la Syrie mais on ne peut pas dire par contre qu’il y ait beaucoup de suspense sur la révélation finale qui se comprend assez vite au cours de la lecture.

Un mois bien rempli avec dans l’ensemble de belles découvertes et de bonnes lectures! Dans quelques jours je posterais ma PAL pour le mois d’avril où je vais faire une place importante aux classiques…

10 réflexions au sujet de « Bilan lecture : mars 2017 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s