Jeunesse·Rat de bibliothèque

« Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers » de Benjamin Alire Saenz

Un ouvrage de chez Pocket Jeunesse que j’ai lu en lecture commune avec Garei (si certains veulent comparer le lien de son article est ici).

Même si contrairement à elle ce roman n’a pas été un énorme coup de cœur, ma lecture a néanmoins été très agréable tant l’histoire est touchante.

20170420_191441

Résumé

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sur de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

Mon avis

On découvre donc le quotidien d’Ari (son nom complet est Aristote). Il est le benjamin de la famille. Dans cette famille d’origine mexicaine, on trouve la mère protectrice, le père distant depuis son retour de la guerre du Vietnam, les 2 grandes sœurs qui ont quitté la maison et il reste l’ombre de son frère, incarcéré, dont ne parle plus.

Ari est comme beaucoup d’adolescent de 15 ans dans une phase difficile où il se renferme et se pose énormément de questions. Tout change lorsqu’il rencontre Dante, un garçon expansif et déterminé, pendant l’été. Très vite, se créé une amitié indéfectible entre les 2 garçons.

Beaucoup de thèmes sont abordés dans ce roman via les pensées et les conversations des 2 adolescents: le passage de l’adolescence à l’âge adulte, la tolérance, l’inclinaison sexuelle, les pulsions de colère et d’injustice… Leurs chemins vont se séparer, se recroiser et leur relation va évoluer grâce à leur prise de conscience. Petite mention spéciale aux parents des 2 adolescents qui incarnent les parents modèles et tolérants que tout le monde aimerait et devrait avoir…

Le roman se lit très vite. Les chapitres (écrits du point de vue uniquement d’Ari) sont très courts. Le style de l’auteur est rapide et simple ce qui est normal pour un roman destiné à la jeunesse.

« Le problème avec ma vie, c’est que c’était l’idée de quelqu’un d’autre »

Une lecture qui a le mérite de s’intéresser à cette période difficile du passage adolescent/adulte où l’on retrouve la notion de tolérance et d’acceptation de soi…

Note 7/10

2 réflexions au sujet de « « Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers » de Benjamin Alire Saenz »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s