Rat de bibliothèque

« Furiously Happy » de Jenny Lawson: une lecture sympa mais pas waouh…

Encore un livre sur lequel je me suis retournée à cause de la couverture (en même temps comment ne pas être attirée par ce petit raton-laveur!). Une quatrième de couverture qui annonce un humour bien sympathique!

20170417_160559

Résumé

« Cher lecteur ou chère lectrice, en cet instant vous tenez ce livre entre les mains et vous vous demandez si cela vaut le coup de le lire. Probablement pas. Mais il y a un billet caché dans la reliure, donc, si j’étais vous je foncerais à la caisse pour l’acheter avant que votre libraire ne s’en aperçoive. »

Comme de nombreux proches de l’auteur, vous vous dites: « Qu’est ce que cloche chez Jenny? ». D’après les divers psys qu’elle a consulté au cours des vingt dernières années, Jenny est une « dépressive hautement fonctionnelle qui souffre d’un grave trouble de l’anxiété ». Un jour, elle décide d’inverser la polarité de ses émotions, et de devenir FURIOUSLY HAPPY. Née de cette volonté de célébrer la vie, et la fantaisie sous toutes ses formes, sa philosophie a déjà conquis des milliers de lecteurs à travers le monde!

Mon avis

L’auteur de ce livre, Jenny Lawson, est une blogueuse américaine, créatrice de The Bloguess. De l’humour on en retrouve dans ce roman feel-good! L’image sur la couverture est celle de Rory, le raton-laveur empaillé de la blogueuse. Déjà on est prévenu, l’auteur est déjantée (mais dans le bon sens du terme^^!)…

Jenny Lawson souffre de dépression et autres tocs mais cette nouvelle volonté de vivre furiously happy est sa façon de gérer ses problèmes au quotidien. Chaque petit chapitre ressemble à un article que l’auteur aurait certainement pu mettre sur son blog: anecdotes de son quotidien, entretiens avec la psy, voyages… Il faut voir ce récit comme un petit shoot d’humour complètement déjanté!

Dès les premières pages, l’auteur a mis en préambule des fausses citations d’auteurs « Ils ont aimé Furiously Happy » parmi lesquels Charles Dickens ou Jane Austen! Petit exemple en-dessous:

Qui vous a laissée entrer? – Stephen King

Vous ne connaissez même pas ces gens, la plupart sont morts, et Stephen King va probablement vous intenter un procès. Il va vraiment falloir augmenter la fréquence de vos séances. – Ma psy

Je suppose que pour les lectrices qui font face aux mêmes genres de problèmes que l’auteur certaines situations leur parlent beaucoup et doivent les aider à se rendre compte qu’ils ne sont pas les seuls. C’était d’ailleurs une des motivations de Jenny Lawson pour écrire ce livre.

Alors est ce qu’il s’agit du livre de l’année que je recommanderais à tout le monde: Non! Par contre si vous voulez un livre feel-good qui vous fasse sourire et sentir un peu mieux je pense que vous pouvez entamer la lecture!

Un livre à prendre tel qu’il est: sans prétention, plein d’humour et de recul sur la vie! Un petit shoot de bonne humeur pour les journées moroses!

Note: 7/10

Une réflexion au sujet de « « Furiously Happy » de Jenny Lawson: une lecture sympa mais pas waouh… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s