Fantasy·Jeunesse·Rat de bibliothèque

« La Sirène » de Kiera Cass

Un roman young adult prêté gracieusement par Le Cabinet du Garei : une réécriture moderne du mythe de la sirène.

Apparement Kiera Cass est connue pour sa saga La Sélection dont je n’ai pas entendu parler et ce roman est le premier écrit par l’auteur. Un roman qui se laisse lire mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.

20170529_213324

Résumé

Une fille au lourd secret, le garçon de ses rêves, un océan les sépare…

Kahleen est une Sirène, vouée à servir son maître l’Océan en poussant les humains à la noyade. Son arme? Une voix fatale pour qui a le malheur de l’entendre… et qui l’oblige à se faire passer pour muette lorsqu’elle séjourne sur la terre ferme. Akinli, lui, est un séduisant jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahleen a toujours rêvé. Alors que leur amour naissant leur fait courir un grave danger, Kahleen est-elle prête à tout risquer pour Akinli?

Mon avis

Il s’agit certes d’un roman young adult donc le style d’écriture est assez simple et direct. Cependant, j’ai déjà lu des romans de ce genre mieux construit avec une intrigue plus élaboré. Cela dit il s’agit du premier roman de l’auteur et je ne doute pas que la saga qui l’a rendu célèbre soit plus poussé que ce début dans l’écriture.

Ce que j’ai aimé dans ce livre c’est l’idée de reprendre le mythe de la sirène et de le transposer à notre époque. Dans le roman, les jeunes filles sont prisonnières de leur condition et doivent servir l’Océan pendant un certain nombre d’années en provoquant des noyades. On suit la culpabilité et la lourde tâche qui pèsent sur les épaules de ces jeunes filles. On retrouve une histoire d’amour mignonette mais très prévisible et un peu facile: le coup de foudre au premier regard, etc…

Le point négatif serait plutôt la rapidité de l’intrigue: tout va très vite et plusieurs passages intéressants ne sont pas développés. Enfin, la fin est à mon sens assez décevante car encore une fois le dilemme auquel est confronté le personnage principal pendant tout le roman est finalement réglé en quelques lignes ce qui est assez frustrant pour le lecteur. Un univers qui avait du potentiel et pas souvent exploité!

« A la fois mère de substitution, chaperon et employeur… la relation qui nous lie à l’Océan est très complexe »

Un roman léger sur le fond qui se lit facilement mais aussi sur la forme avec une intrigue trop rapide et des passages pas assez poussés.

Certains ont-ils lu ce livre ou les autres romans de cet auteur ?

Note: 4/10

2 réflexions au sujet de « « La Sirène » de Kiera Cass »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s